Fédération du Gard

Fédération du Gard
Accueil
 
 
 
 

Barjac, NON au gaz de schiste. Position du du PCF 30 et du groupe "Nouveau Monde" à la région LRMP.

Barjac, NON au gaz de schiste !

Le département du Gard subit depuis des années l’attitude prédatrice de grands groupes capitalistes. De St Sébastien d’Aigrefeuille, à St Félix de Pallières, en passant par les problèmes liés aux ruisseaux couverts de l’ancien bassin minier d’Alès, nombreux sont les exemples récents de cette attitude consistant à ne considérer la nature uniquement comme une source de profits financiers à destination de quelques-uns, sans grande préoccupation des coûts environnementaux qui touchent les territoires et leurs habitants. L'expérience tragique américaine montre qu'il en serait fini du tourisme et de la qualité de vie de ces régions si elles étaient pareillement trifouillées et que le faible espoir de stopper le réchauffement climatique sombrerait.

Le tribunal administratif de Cergy vient d’annuler l’abrogation du permis de Montélimar permettant ainsi à Total d’explorer et inéluctablement d’exploiter les gaz et pétroles de schiste de 5 départements dont le nôtre. A l’heure de la COP 21, alors que ces enjeux sont aussi ceux qui peuvent nourrir les volontés de puissance et les guerres, cette situation ne laisse pas d’inquiéter. Un autre développement respectueux de la nature et des hommes est possible, si l’on sort de l’intérêt financier à court terme des grands groupes privés.

Avec les collectifs contre les gaz et pétroles de schiste de couche, le PCF réaffirme son opposition à l’exploration et à l’inéluctable extraction des gaz et pétroles de schiste dans notre pays. Parce que leur intérêt économique est loin d'être démontré et que les techniques actuelles d'extraction ont largement fait la preuve de leur nocivité pour l’environnement.

Les communistes du Gard participeront au rassemblement du 28 février à Barjac, terre de résistance, et appellent à la plus large mobilisation. 

Edouard Chaulet Maire de Barjac

Vincent Bouget  Secrétaire départemental du PCF Gard

Communiqué du groupe Nouveau Monde en Commun

Renouvelons les énergies, fossilisons les gaz de schiste. Les élu-es du groupe Nouveau Monde en Commun s’associent au rassemblement contre les Gaz de schiste qui aura lieu le 28 février à Barjac dans le Gard.

Ainsi, alors que dans de nombreux pays, la bulle économique créée autour de cette énergie polluante a déjà pris fin, en France certaines multinationales tentent encore d’explorer des gisements avec l’assentiment des Ministres de l’Ecologie et de l’Economie. Pourtant, faut-il le rappeler, la technique de la fracturation hydraulique utilisée pour l’exploitation des gaz de schiste fait courir de nombreux risques environnementaux et sanitaires.

Pour Aurélie Genolher, conseillère déléguée à l’agriculture biologique, «l’urgence climatique commande de se tourner vers les énergies renouvelables et non vers un énième mirage fossile que représenterait les gaz de schiste. Le gouvernement ne doit pas autoriser l’exploitation des gaz de schiste sur nos territoires.»

Jean-Luc Gibelin, Vice-Président, rappelle que « notre groupe portera au sein du Conseil régional, l’ambition d’une transition énergétique qui s’appuiera sur les énergies renouvelables dont regorge notre Région et ce, au bénéfice des populations. Les grands groupes pétroliers doivent cesser de maltraiter notre terre.»

Les élu-es Nouveau Monde en Commun seront présent-es le 28 février et mobilisé-es à chaque instant contre les gaz de schiste.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.